2021

Impôt sur les sociétés et investissement : quel lien au Maroc ? - Décembre 2021

Chafik Omar et Achour Aya

Résumé : L’impôt sur les sociétés (IS) est souvent présenté comme un instrument budgétaire efficace pour encourager l’investissement. Ce travail investigue ce lien dans le contexte marocain en utilisant des données macroéconomiques et microéconomiques. Plus précisément, un modèle VAR structurel est utilisé au niveau de l’approche macroéconomique pour étudier la réaction de l’investissement à une baisse de la pression fiscale de l’IS. Au niveau de l’approche microéconomique, des régressions en panel sur les données comptables des entreprises non financières marocaines sont conduites pour apprécier l’impact du taux effectif de l’IS sur l’investissement privé. Sur le plan macroéconomique, il ressort que l’allégement de la pression fiscale de l’IS aurait un effet légèrement positif sur l’investissement au Maroc. Mais en même temps, la baisse des taux d’IS affecterait les recettes fiscales et induirait un creusement du déficit budgétaire. Sur le plan microéconomique, l’analyse effectuée montre que l’effet de l’IS sur l’investissement est significatif mais reste moins important comparativement à l’effet de certaines variables comme la trésorerie ou l’âge de l’entreprise.

Classification-JEL : C23, C51, E22, H52.

Mots clés :Impôt sur les sociétés (IS), investissement, SVAR, données bilancielles, régression en panel

Analyse de la vulnérabilité du tissu productif marocain - Décembre 2021

Feu Sara Benazzi, Hicham Bennouna, Tomasz Chmielewski

Résumé : Ce document examine la vulnérabilité financière des entreprises du secteur non financier privé marocain à travers l’élaboration d’un indice de vulnérabilité basé sur le concept de la dette à risque. La vulnérabilité est analysée par taille, âge, secteur d’activité et région, selon quatre principales dimensions, à savoir : la solvabilité, la liquidité, la rentabilité et la capacité de service de la dette. Cette étude mobilise un panel non cylindré de 306 346 entreprises non financières privées ayant déclaré leurs états comptables entre 2006 et 2019, soit près de 1 218 011 bilans au total et 86 000 entreprises en moyenne par an. Les résultats montrent que le degré de vulnérabilité des entreprises est resté relativement stable sur la période étudiée quoiqu’il ait enregistré une légère hausse à partir de 2014, en lien avec l’atonie de la croissance économique. Aussi, les jeunes entreprises et les TPME sont relativement plus vulnérables que les vieilles et les grandes entreprises.

Classification-JEL : F34, F65, G30.

Mots clés :Secteur non financier privé, Indice de vulnérabilité des entreprises, Dette à Risque

Cycles Réel et Financier au Maroc : Une Analyse par les Wavelets - Décembre 2021

Yassine Slaoui

Résumé : Ce travail propose d’analyser les propriétés du cycle financier au Maroc ainsi que ses interdépendances avec le cycle réel. Nous utilisons la méthode Wavelet (Crowley (2007), Aguiar-Conraria et Soares (2011)) afin d’estimer la relation entre ces deux cycles à différents niveaux de fréquence, ainsi que l’évolution de cette relation au cours du temps. Notre analyse suggère que le cycle financier, mesuré à partir du crédit bancaire, est plus long que le cycle réel, estimé à partir du PIB. De manière générale, les mouvements du PIB précèdent ceux du crédit bancaire. Le cycle financier manifeste par ailleurs des interactions fortes, mais à caractère épisodique, avec le cycle réel.

Classification-JEL : E32,E44,E51,C22,G21

Mots clés :Wavelets,Cyclefinancier,politiquemacroprudentielle,créditbancaire

The Morocco Policy Analysis Model: Theoretical Framework and Policy Scenarios - Avril 2021

Aya Achour, Aleš Bulíř, Omar Chafik, and Adam Remo

summary : The Morocco Policy Analysis model (MOPAM) was created in the Bank Al-Maghrib to simulate the impact of external developments, domestic macroeconomic policies, and structural reforms on key macroeconomic aggregates. We describe its structure and demonstrate its operation on two medium-term scenarios: (1) fiscal consolidation to stabilize the debt-to-GDP ratio and (2) the effects of the COVID-19 shock, including the endogenous fiscal and monetary policy response.

JEL codes : E32, E52, E58, E62, F47.

Keywords : Macroeconomic modeling, Morocco, fiscal stabilization, COVID-19 pandemic

Pour utilisation optimale de ce site, il est recommandé d'utiliser les versions supérieures des navigateurs :