Mise en oeuvre de la réforme

Le Maroc a engagé le 15 janvier 2018 une transition volontaire et graduelle d’un régime de change fixe vers un régime de change plus flexible, avec la mise en œuvre de la première phase qui s’est traduite par un élargissement de la bande de fluctuation du dirham de ±0,3% à ±2,5% par rapport à un cours central fixé sur la base du même panier de référence en vigueur, lequel est composé de l’euro (EUR) et du dollar américain (USD) à hauteur respectivement de 60% et 40%.

La mise en œuvre de cette première phase a été accompagnée d’un certain nombre de mesures visant l’amélioration du mécanisme de formation des prix par le marché ainsi que la dynamisation de l’activité sur le marché de change interbancaire.

Ainsi, Bank Al-Maghrib a introduit un nouveau mécanisme de formation des prix par le marché dans la limite de la bande de fluctuation. A cet effet, la Banque a mis en place le statut de teneur de marché conférant aux banques l’accès exclusif aux adjudications de devises en contrepartie de leurs engagements de cotations sur le marché de change interbancaire. Ces cotations sont également utilisées par la Banque dans la détermination des cours de change de référence des devises contre le dirham conformément aux standards internationaux.

La Banque a également procédé à la refonte du cadre de ses interventions sur le marché de change visant à les réduire progressivement. Ainsi, Bank Al-Maghrib a adopté les adjudications de devises comme principal instrument d’intervention. L’objectif étant de permettre au marché interbancaire de se développer davantage et aboutir ainsi à une meilleure formation des prix selon la loi de l’offre et de la demande, le recours des banques à Bank Al-Maghrib ne devant se faire qu’en dernier ressort.

La Banque a mis en œuvre d’autres mesures visant à dynamiser le marché de change interbancaire et à améliorer sa liquidité. En effet, Bank Al-Maghrib a mis à la disposition des banques teneurs de marché une plateforme électronique de négociation de devises. Elle a en outre décidé de négocier, exclusivement devises contre devises, les Billets de Banque Etrangers avec les banques.

Enfin, la Banque a procédé à la simplification du cadre réglementaire régissant les opérations de change. 

Rechercher

Pour utilisation optimale de ce site, il est recommandé d'utiliser les versions supérieures des navigateurs :