Enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie

 

L’enquête de conjoncture de Bank Al-Maghrib au titre du mois de décembre fait état d’une amélioration de l’activité. Ainsi, la production et les ventes auraient progressé et le Taux d’Utilisation des Capacités de production (TUC) se serait stabilisé autour de 76%.

La hausse de la production recouvre des augmentations dans l’« agro-alimentaire », dans la « chimie et parachimie » et dans le « textile et cuir », une baisse dans la «mécanique et métallurgie » et une stagnation dans l’«électrique et électronique».

Pour ce qui est des ventes, elles se seraient accrues aussi bien sur le marché local qu’étranger. Par branche, elles auraient enregistré des hausses dans l’« agro-alimentaire », dans la « chimie et parachimie » et dans le « textile et cuir » et des baisses dans la « mécanique et métallurgie » et dans l’« électrique et électronique».

S’agissant des commandes, elles auraient connu une hausse, recouvrant des accroissements dans l’« agro-alimentaire », dans la « chimie et parachimie » et dans l’« électrique et électronique», une stagnation dans la «mécanique et métallurgie »  et une diminution dans le «textile et cuir ». Les carnets de commandes se seraient, pour leur part, situés à un niveau inférieur à la normale dans l’ensemble des branches à l’exception de la « mécanique et métallurgie » où ils auraient été à un niveau normal.

Pour les trois prochains mois, les industriels anticipent une stagnation de la production et des ventes. Cependant, plus d’une entreprise sur cinq indiquent des incertitudes quant à leur évolution future.  

 

Rechercher

Pour utilisation optimale de ce site, il est recommandé d'utiliser les versions supérieures des navigateurs :